France : Des associations appellent le gouvernement à davantage de contrôle sur la mise en oeuvre par les entreprises de la loi sur le devoir de vigilance

Auteur: Les Amis de la Terre France, CCFD-Terre Solidaire, Sherpa, Collectif Ethique sur l'Etiquette et Action pour des Peuples Solidaires, Publié le: 31 December 2018

« Devoir de vigilance : agir plutôt que communiquer », 12 décembre 2018

Nos organisations, soutiens de la première heure de la loi sur le devoir de vigilance des sociétés-mères et entreprises donneuses d'ordres, s'étonnent de la remise du « prix du meilleur plan de vigilance » organisée ce soir à l'Assemblée nationale par le FIR et le cabinet A2 consulting. Elles regrettent la confusion engendrée par un prix qui récompense une communication et non une mise en œuvre concrète. Alors que nos organisations documentent quotidiennement les atteintes, l'urgence n'est pas dans la remise de tels prix, mais bien dans le fait de donner les moyens à cette loi d'atteindre ses objectifs : prévenir les violations des droits fondamentaux et les dommages environnementaux dans la conduite des activités des entreprises transnationales...

...Plutôt que d'un prix, c'est d'un véritable contrôle par l'État et par les juges dont nous avons besoin pour que cette loi soit bien appliquée et atteigne son objectif.

...De nombreuses entreprises n’ont ainsi pas encore publié leurs premiers plans de vigilance, et de nombreux plans publiés ne répondent pas aux exigences de la loi...

 

Tout lire