Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

France : Des travailleurs sans-papiers dénoncent leurs conditions de travail chez Chronopost ; avec la déclaration de l'entreprise

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
15 August 2019

"Esclavage moderne" : quand des travailleurs sans-papiers se mettent en grève contre Chronopost

Auteur: Leslie Carretero, Info Migrants

Heures supplémentaires, heures de nuit non-payées, pressions, menaces… Une quarantaine de travailleurs sans-papiers de Chronopost d’Alfortville, en région parisienne, ont installé depuis deux mois un piquet de grève devant l’agence affiliée à la Poste afin de dénoncer leurs conditions de travail. Ils réclament aussi leur régularisation...

Les employés disent subir continuellement la "pression" et les "menaces" de leur direction. "On est surveillés en permanence. Quand je vais deux minutes aux toilettes, mon responsable toque à la porte en me demandant de me dépêcher", assure Mohamed qui travaille pour Chronopost depuis un an et demi...

...Chronopost refuse de prendre la responsabilité du dossier. Pour se défendre, l’entreprise, filiale de la Poste, se défausse sur son sous-traitant, l’entreprise Derichebourg qui elle-même sous-traite le recrutement de ses salariés à une agence d’intérim...

Chronopost assure que l’entreprise n’emploie pas de sans-papiers et qu’elle "est désignée à tort comme la fautive". "La société Derichebourg se porte garante du respect de l’ensemble de ses obligations vis-à-vis de la législation. C’est elle qui recrute, encadre et gère au quotidien les salariés qu’elle emploie", se défend l’entreprise. Ce n’est donc pas à elle "d’assumer la prise en charge de cette régularisation".

Derichebourg, de son côté, estime "qu’aucun de ses collaborateurs n’est sans-papiers : ni les intérimaires, ni les employés de l’entreprise"...

Tout lire

Article
5 August 2019

Val-de-Marne : après deux mois de grève toujours aucun dialogue entre les travailleurs sans-papiers et Chronopost

Auteur: France 3 Paris Île-de-France

Depuis près de deux mois, ils campent devant l’agence Chronopost d’Alfortville. Les 80 salariés ou ex-salariés sans-papiers de Chronopost réclament à leur employeur, filiale de la Poste, leur régularisation et leur titularisation. Employés par des sous-traitants, ils empruntent des alias pour travailler...

Si la solidarité s’organise autour du groupe de sans-papiers, la communication avec la Poste reste quant à elle impossible. Contactée par France 3, la direction n'a pour l'heure pas donnée suite à nos sollicitations...

Tout lire