France : La grande majorité des entreprises ont intégré les exigences de la loi sur le devoir de vigilance, selon des experts

Auteur: Sylvain Boucherand & Françoise Guichard & Charlotte Michon, Le Monde, Publié le: 17 July 2018

« Un an après la « loi Rana Plaza », « la grande majorité des entreprises ont commencé à identifier les risques » », 17 juillet 2018

A la suite de l'effondrement de l'usine textile du Rana Plaza en 2013 au Bangladesh (1 135 morts, 2 500 blessés), la question de la responsabilité des sociétés donneuses d'ordre a été soulevée. Afin de répondre à ces enjeux, la France a adopté le 27 mars 2017 la « loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et entreprises donneuses d'ordre »...Ces documents montrent qu'une partie des entreprises étudiées a intégré les exigences de la loi, a initié la formalisation d'un plan de vigilance, et tâche de rendre compte de manière transparente de leurs avancées sur le sujet. Si les plans de vigilance se rattachent pour le moment principalement aux démarches déjà existantes de responsabilité sociale ou d'éthique, ils ont aussi permis aux entreprises de remettre à plat l'existant et de questionner leurs pratiques, en particulier en matière de gestion de leurs fournisseurs...Certaines entreprises semblent avoir pris la mesure de l'importance d'une cartographie des risques rigoureuse et structurée. Les méthodologies utilisées pour identifier et évaluer ces risques sont parfois détaillées les plans de vigilance. Cette pratique montre une bonne compréhension de l'objectif et de la philosophie du processus de vigilance.

Tout lire