Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

France : Le chômage et les discriminations à l'embauche contribuent largement au désespoir des banlieues, soulignent experts et associations

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
8 November 2005

Chômage et discrimination aux sources du désespoir des banlieues [France]

Auteur: Tageblatt [Luxembourg]

Le chômage massif et les discriminations à l'embauche contribuent largement au désespoir qui s'exprime dans les banlieues défavorisées, en dépit des multiples initiatives menées depuis des années pour ramener l'emploi dans ces quartiers, soulignent experts et associations...Si les »chartes de la diversité», aujourd'hui signées par 200 entreprises, sont parfois un »leurre», selon les militants anti-racistes, des entreprises se sont engagées dans la lutte contre la discrimination comme PSA [Peugeot-Citroën], MacDonald ou des agences d'interim comme Adia ou VediorBis.

Tout lire

Article
7 November 2005

La question des « banlieues » concerne aussi les chefs d'entreprise [France]

Auteur: Claude Bébéar, président du Conseil de surveillance d'AXA et président de l'Institut Montaigne, Les Echos

Oui, ce qui s'est passé la semaine dernière dans ce que l'on appelle « les banlieues » concerne et intéresse les chefs d'entreprise...Plus de 200 [entreprises]...ont signé la Charte de la diversité proposée en 2004 par l'Institut Montaigne, et un nombre encore beaucoup plus important met en oeuvre les recommandations que j'ai formulées il y a un an...Ce n'est évidemment qu'un début. Mais on ne peut pas demander aux entreprises de résoudre en quelques mois un problème que l'Etat, en vingt ans, n'a pas su régler et que, par son imprévoyance, il a laissé s'aggraver !

Tout lire