France : Le gouvernement révèle le classement des entreprises en termes d'égalité salariale

Auteur: Anne Rodier, Le Monde (France), Publié le: 9 March 2020

« Muriel Pénicaud tance les mauvais élèves de l’égalité salariale en entreprise », 6 mars 2020

Derichebourg, Safran Electronics & Defense Cockpit Solutions, Securitas France, Foncia carrières et compétences ou encore Go Sport… La ministre du travail, Muriel Pénicaud, a dénoncé...les mauvais élèves en matière d’égalité femmes-hommes, un an après la mise en place de l’index égalité professionnelle.

« Dix-neuf entreprises étaient en 2019 en dessous de la note de 75 [sur 100] et le sont toujours. Ce sont elles qui n’ont pas agi sur le sujet », a déploré Mme Pénicaud...à propos des 1 200 sociétés de plus 1 000 salariés concernées. « Celles-ci vont être contactées dans les prochains jours par la direction générale du travail, qui va leur rappeler la loi »...« si dans deux ans, elles [conservaient] cette mauvaise note, elles [s’exposaient] à une amende équivalant à 1 % de la masse salariale chaque année »...

...La note globale moyenne des grandes entreprises est passée de 83 à 87. C’est encourageant...

...[E]n tête du palmarès, 55 entreprises ont obtenu 100 ou 99 points, telles que BHV Exploitation, Banque populaire Méditerranée, MAIF ou Orange, contre 36 en 2019...

Après les grandes entreprises, puis celles de 250 à 1 000 salariés, l’index de l’égalité professionnelle femmes-hommes s’applique maintenant à celles de 50 à 250 salariés, qui devaient le publier, dimanche 1er mars...

Les sociétés mises au ban affichent leur étonnement, comme cela était déjà le cas en 2019. « Ce n’est pas à l’image du groupe, réagit un porte-parole du motoriste Safran....

Tout lire

Entreprises concernées: Engie (formerly GDF Suez) Foncia Groupe Banque Populaire Orange Safran