Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

France : Le parquet requiert 75 000 euros d’amende contre France Télécom pour harcèlement moral après les suicides de plusieurs salariés

« Au procès France Télécom, les peines maximales requises contre l’entreprise et ses anciens dirigeants », 5 juillet 2019

Le parquet a requis...les peines maximales contre France Télécom et ses ex-dirigeants, dont l’ancien PDG Didier Lombard, jugés pour « harcèlement moral », dix ans après plusieurs suicides de salariés...

Le parquet a donc demandé 75 000 euros d’amende contre France Télécom, première entreprise du CAC 40 à être jugée pour « harcèlement moral », et un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende contre l’ex-PDG M. Lombard, l’ex-numéro 2 Louis-Pierre Wenès et l’ex-DRH Olivier Barberot. Contre les quatre responsables qui étaient jugés pour « complicité de harcèlement moral », le parquet a requis huit mois d’emprisonnement et 10 000 euros d’amende...

L’entreprise France Télécom, rebaptisée Orange en 2013, était devenue, à la fin des années 2000, le symbole de la souffrance au travail. Il y a dix ans, elle faisait la une des médias alors que plusieurs salariés se suicidaient en laissant des courriers accablants contre leur employeur...

Tout lire

Entreprises concernées: France Telecom (now Orange)