France : Le parquet requiert 75 000 euros d’amende contre France Télécom pour harcèlement moral après les suicides de plusieurs salariés

« Au procès France Télécom, les peines maximales requises contre l’entreprise et ses anciens dirigeants », 5 juillet 2019

Le parquet a requis...les peines maximales contre France Télécom et ses ex-dirigeants, dont l’ancien PDG Didier Lombard, jugés pour « harcèlement moral », dix ans après plusieurs suicides de salariés...

Le parquet a donc demandé 75 000 euros d’amende contre France Télécom, première entreprise du CAC 40 à être jugée pour « harcèlement moral », et un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende contre l’ex-PDG M. Lombard, l’ex-numéro 2 Louis-Pierre Wenès et l’ex-DRH Olivier Barberot. Contre les quatre responsables qui étaient jugés pour « complicité de harcèlement moral », le parquet a requis huit mois d’emprisonnement et 10 000 euros d’amende...

L’entreprise France Télécom, rebaptisée Orange en 2013, était devenue, à la fin des années 2000, le symbole de la souffrance au travail. Il y a dix ans, elle faisait la une des médias alors que plusieurs salariés se suicidaient en laissant des courriers accablants contre leur employeur...

Tout lire

Entreprises concernées: France Telecom (now Orange)