France : Le Procureur recommande que France Telecom et son ancien PDG soient jugés pour harcèlement moral

Auteur: Emeline Cazi, Le Monde (France), Publié le: 8 July 2016

« Suicides à France Télécom : des dirigeants menacés de poursuites pour harcèlement moral », 7 juillet 2016

...Les conséquences de la mise en œuvre de…deux programmes [de réduction des effectis] furent dramatiques. Soixante personnes [travaillant à France Telecom (désormais Orange)] se sont suicidées en trois ans, dont trente-cinq pour les seules années 2008 et 2009. En septembre 2009, le syndicat SUD-PTT de l’entreprise déposait plainte contre la direction dont il dénonçait « les méthodes de gestion d’une extraordinaire brutalité »…

…[L]e procureur de la République de Paris est catégorique : selon lui, sept anciens dirigeants de France Télécom doivent être renvoyés devant un tribunal correctionnel.

Si le juge d’instruction, qui rendra son ordonnance d’ici quelques semaines, suit l’avis du parquet, Didier Lombard, ancien numéro un de France Télécom (devenu Orange en 2013), son ex-bras droit, Louis-Pierre Wenes, et celui qui fut DRH, Olivier Barberot, comparaîtraient pour « harcèlement moral ».

De même pour la société France Télécom, personne morale…

Au cours de l’instruction, Didier Lombard et son équipe ont beaucoup joué sur les mots. Ils ne contestent pas les chiffres de 22 000 départs et 14 000 mouvements annoncés…, mais il ne s’agissait pas d’« objectifs », juste des « estimations », des « trajectoires », assurent-ils….

Tout lire

Entreprises concernées: France Telecom (now Orange) Orange