Dissimuler ce message

Bonjour! Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous espérons que vous appréciez les outils et ressources que nous mettons à votre disposition gratuitement. Saviez-vous que nous travaillons aussi directement avec des défenseurs des communautés et des défenseurs des droits, en leur fournissant les compétences et les ressources nécessaires pour documenter les violations des droits de l’homme et pour communiquer efficacement avec les entreprises ?

Ceci n’est possible que grâce aux dons généreux de personnes comme vous.

Merci de soutenir notre travail.

Je vous remercie,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

France : Le procès contre l'UBS pour démarchage bancaire illégal et blanchiment aggravé de fraude fiscale s'ouvre à Paris

Auteur: Estelle Nguyen, La Tribune, Publié le: 9 October 2018

« Fraude fiscale : le procès à 10 milliards d'euros d’UBS s’ouvre ce lundi », 8 octobre 2018

Accusés d’avoir sollicité des contribuables français aisés afin de leur permettre de dissimuler une partie de leur fortune, la banque suisse, sa filiale et plusieurs de ses hauts responsables comparaissent à partir de ce lundi au tribunal correctionnel de Paris. Le procès, qui a demandé six ans d'investigation et qui va durer cinq semaines, pourrait coûter à UBS quelque 5 milliards d’euros...Les juges d'instruction estiment qu'UBS aurait, entre 2004 et 2012, envoyé ses commerciaux chargés de démarcher une riche clientèle française, repérée lors de réceptions, parties de chasse ou rencontres sportives, afin de la convaincre d'ouvrir des comptes non déclarés en Suisse (et donc à l'insu du fisc français). Un démarchage qui était, en outre, illégal, puisque la banque ne dispose pas de licence pour opérer sur le territoire français. Pour masquer les mouvements de capitaux illicites entre les deux pays, la banque avait mis en place une double comptabilité, baptisée en interne les « carnets de lait ». Ce système avait été révélé par d'anciens salariés, dont l'ex-banquier américain Bradley Birkenfeld et l'ancien responsable de l'audit interne de la filiale française, Nicolas Forissier.

Tout lire

Entreprises concernées: UBS