France : L'entreprise Gerlero et ses dirigeants devant le tribunal de Toulouse pour avoir enfoui illégalement 500 tonnes d'amiante - avec vidéo

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
17 April 2014

Amiante : Gerlero et ses dirigeants devant le tribunal correctionnel de Toulouse [France]

Auteur: Véronique Haudebourg, France 3

L'entreprise Gerlero et ses 2 gérants comparaissent devant la justice à Toulouse pour mise en danger de la vie d'autrui et stockage illicite de produits dangereux. Pas moins de 500 tonnes d'amiante avaient été découverts enfouis notamment sur le site de Saint-Alban. La décision attendue le 26 juin. L'entreprise Gerlero, aujourd'hui en liquidation judiciaire, doit répondre d'accusation de mise en danger de la vie d'autrui et de stockage illicite de produits dangereux...La justice reproche à l'entreprise et à ses deux gérants, Jean et Thierry Gerlero, d'avoir exposé en connaissance de cause leurs 8 salariés à de l'amiante. 18 mois de prison avec sursis, 50 000 euros d'amende, l'interdiction d'exercer une profession en lien avec l'amiante ont été requis...Le même scénario se seraient répété sur [des] sites...à Toulouse, et...[à] Lamagistère. [avec vidéo]

Tout lire

Article
17 April 2014

Toulouse. Les gérants de Gerlero à la barre pour la décharge d’amiante de Saint-Alban [France]

Auteur: Julie Rimbert, ToulÉco [France]

Trois ans après la découverte d’une décharge d’amiante de 500 tonnes sur son site...les dirigeants de...Gerlero & Fils comparaissaient ce jeudi 17 avril devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour mise en danger de la vie d’autrui, exposition des salariés à un risque immédiat de mort ou de blessure et stockage illicite de produits dangereux...[Ce] sont les salariés qui avaient révélé l’affaire...Agrée pour démonter les matériaux contenant de l’amiante, la société n’est en revanche pas autorisée à les entreposer...Des dizaines d’entreprises clientes de Gerlero & Fils (Lidl, Point P [filiale de Saint-Gobain], Distribution France Casino, Habitat Toulouse…) s’étaient aussi portées parties civiles, estimant avoir été victime d’un abus de confiance...Ces sociétés sont responsables du traitement de leurs déchets amiantés...Jean et Thierry Gerlero ont reconnu une partie des faits...tout en expliquant que leur société traversait des difficultés financières... [fait aussi référence à Kaufman & Broad]

Tout lire