France : Les agents d’entretien restent majoritairement absents des primes annoncées par le gouvernement malgré leur rôle de première ligne dans la lutte contre le coronavirus

Auteur: Anthony Cortes, Marianne, Publié le: 1 June 2020

« Corvéables et invisibles : les agents d'entretien, héros et victimes oubliés de l'épidémie » 28 mai 2020

Près de deux millions de personnes exercent la mission d'agent d'entretien. Dans les hôpitaux, les collectivités locales ou diverses entreprises, ils ont été en première ligne face au Covid-19. Sans qu'aucune reconnaissance ne leur soit accordée.

La reconnaissance de la nation, ce n'est pas pour eux... Selon la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES), ils sont près de 1,9 millions d'invisibles à exercer la profession d'agent d'entretien. Pour une écrasante majorité (huit sur dix), des femmes, peu diplômées, et issues pour une bonne partie de l'immigration (20%, soit deux fois plus que dans l'ensemble du contingent ouvrier global)...

Deux décrets ont été publiés, le 15 mai, pour répondre à cette urgence. Les soignants pourront, via ces derniers, bénéficier d'une prime allant jusqu'à 1.500 euros dans les départements les plus touchés par la crise. Les agents d'entretien des établissements de santé en sont donc exclus, de fait, bien qu'étant particulièrement exposés au virus. Les agents de la fonction publique pourront obtenir jusqu'à 1.000 euros de prime exonérée de contributions sociales si leur employeur en fait la démarche...

C'est d'ailleurs pour répondre à ce vide que François Ruffin, député La France Insoumise (LFI) de la Somme, a déposé à l'Assemblée nationale une proposition de loi "pour que cesse la maltraitance des femmes de ménage" ce mercredi 27 mai. Une proposition qui prévoyait notamment de majorer de 50% les heures de travail effectuées entre 18 heures et 9 heures pour "inciter" les donneurs d'ordre à proposer des horaires en journée à leurs agents. Mais aussi la possibilité, pour les agents salariés par des entreprises de nettoyage sous-traitantes, de jouir des mêmes avantages sociaux que ceux des entreprises donneuses d'ordres.

Tout lire