Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

France : Les entreprises de plus de 50 salariés devront recourir au CV anonyme pour lutter contre la discrimination à l’embauche

Auteur: Alexia Eychenne, L'Express (France), Publié le: 10 July 2014

« Discrimination: pourquoi le CV anonyme ne règle pas tout », 9 juillet 2014

Huit ans après la loi pour l'égalité des chances qui devait le rendre obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés, le CV anonyme doit être généralisé dans les six prochains mois [a ordonné le Conseil d'Etat]... SOS Racisme applaudit... "... On sait que le CV anonyme peut avoir un vrai effet contre les discriminations raciales à l'embauche. Les entreprises qui l'utilisent nous disent toutes qu'elles observent un impact positif."...Pour produire de vrais effets, "il faut toutefois que le CV anonyme s'accompagne d'une formation des équipes de recrutement..."[d'après Inès Dauvergne, du réseau d'entreprises IMS-Entreprendre pour la cité]... Autre limite du dispositif: sa mise en pratique. Le CV anonyme a surtout été testé par des grands groupes -Axa, PSA...[où] [d]es logiciels masquent les caractéristiques personnelles de milliers de candidats..."Tout cela a un coût. Quelle sera la faisabilité dans des PME?" s'interroge Inès Dauvergne...[P]aradoxalement...le CV anonyme pourrait aussi empêcher les entreprises de discriminer "positivement"...

Tout lire

Entreprises concernées: AXA PSA Peugeot-Citroën