France : Pour éviter les actions de groupe relatives à la discrimination, les entreprises doivent sensibiliser et former leur personnel

Auteur: Anne de Guigné, Le Figaro (France), Publié le: 3 March 2017

« La class action, nouvelle arme pour lutter en France contre la discrimination au travail », 27 février 2017

Pour mobiliser les entreprises dans sa lutte contre les discriminations au travail, l'État a largement renforcé son arsenal répressif. L'une de ses dernières cartes, la class action -action de groupe en français- a été introduite par la loi de modernisation de la justice du XXIème siècle, de novembre 2016. Depuis la promulgation de ce texte, les associations, œuvrant depuis cinq ans contre les discriminations, et les syndicats peuvent «agir devant une juridiction civile afin d'établir que plusieurs candidats à un emploi, à un stage ou à une période de formation en entreprise ou plusieurs salariés font l'objet d'une formation directe ou indirecte»...

La longueur des procédures et la publicité qui leur sera faite risqueront de ternir durablement la réputation des entreprises...

Pour éviter ces situations catastrophiques, les employeurs vont devoir accélérer la sensibilisation et la formation leur encadrement et en particulier des personnes chargées des recrutements. En effet, depuis janvier et la loi relative à l'égalité et à la citoyenneté, la pratique du testing -des essais répétés qui doivent prouver de manière statistique la réalité d'une discrimination- est admise comme une preuve légale de discrimination...[Fait référence à BNP Paribas]

Tout lire

Entreprises concernées: BNP Paribas