Génocide au Darfour – Pas de commerce avec la mort

Auteur: Déclaration de Bern, Publié le: 29 October 2007

Le génocide au Darfour est en grande partie financé par les recettes du commerce pétrolier du régime soudanais. Les banques suisses, UBS et Credit Suisse notamment, sont coresponsables...Malgré la critique internationale, UBS prévoit aussi d’effectuer la cotation de PetroChina à Shanghai le 5 novembre 2007. Les ONG Société pour les peuples menacés, la Déclaration de Berne, Genocide Intervention Network et Bank Track demandent aux banques suisses de reconsidérer leurs investissements...Selon Genocide Intervention Network, PetroChina, Sinopec (Chine), Petronas (Malaisie) et l’entreprise indienne Oil and Natural Gas Company (ONGC) appartiennent aux «highest offenders» (les plus grands malfaiteurs) impliqués directement ou indirectement dans le génocide au Darfour.

Tout lire

Entreprises concernées: Credit Suisse ONGC (Oil & Natural Gas Corporation) PetroChina (part of China National Petroleum Corporation) Petronas Sinopec UBS