Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Gabon : En plus du bois, le Président Ali Bongo veut que toutes les matières premières soient transformées sur place avant leur exportation

Auteur: Steven Addamah, Le Griot (Burkina Faso), Publié le: 22 June 2015

"Le Gabon suspendra en 2020, l’exportation des matières premières à l’état brut", 15 juin 2015

Le Président gabonais Ali Bongo Ondimba a déclaré que son pays avait décidé de ne plus exporter à compter de 2020, ses matières premières sans une première transformation locale. « A partir de 2020, nous n’exporterons plus rien qui ne subisse au préalable une première transformation locale », a déclaré Ali Bongo, à l’occasion de l’inauguration d’un complexe industriel de transformation de manganèse à Moanda...« Si nous avons réussi à faire cette transformation en ce qui concerne le minerai de manganèse, nous pouvons le faire aussi dans d’autres secteurs », a fait remarquer le président gabonais. « Après plus de 50 ans d’exploitation et d’exportation de minerai brut, il était temps pour nous de passer à une seconde étape », a insisté Bongo Ondimba. Le Gabon exploite le manganèse depuis 1962, sans jamais avoir eu une réelle volonté de le transformer localement. « La transformation locale nous apporte plus de valeur ajouté », a-t-il dit...Le chef de l’Etat gabonais a aussi insisté sur la création locale d'emplois. « Ces emplois n’existaient pas localement. Ils existaient ailleurs puisque ce type d’usine n’existait pas chez nous ».

Tout lire