Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

Guinée: Un consortium asiatico-guinéen remporte les droits d'exploitation de l'immense gisement de fer de Simandou

Auteur: Le Monde avec AFP, Publié le: 18 November 2019

« La Guinée réattribue l'exploitation d'un immense gisement de fer à un consortium asiatico-guinéen », 14 novembre 2019.

Le consortium asiatique et guinéen SMB a annoncé...avoir obtenu l'exploitation en Guinée de deux des quatre blocs d'un des plus importants gisements de fer au monde...La Guinée disposerait des plus importantes réserves mondiales non exploitées de fer à haute teneur...Ce qui ne l'empêchent pas d'être très pauvre...

A la fin des années 2000, le gouvernement guinéen avait déchu le groupe anglo-australien Rio Tinto de l'exploitation des blocs 1 et 2 au profit de BSGR, groupe de l'homme d'affaires franco-israélien Beny Steinmetz...le gouvernement guinéen, disant suspecter des faits de corruption, avait annulé les droits de BSGR...Début 2019, M. Steinmetz et la Guinée ont annoncé un accord, le premier renonçant aux droits sur Simandou, la seconde abandonnant les poursuites pour corruption. Cependant, une procédure judiciaire a été ouverte en Suisse contre M. Steinmetz pour des pots-de-vin présumés de plusieurs millions de dollars...Des investigations distinctes ont été lancées au Royaume-Uni et en Australie contre Rio Tinto pour des faits présumés de corruption...

La SMB est un consortium formé par l'armateur singapourien Winning Shipping, le producteur chinois d'aluminium Shandong Weiqiao, le groupe Yantaï Port ainsi que la société guinéenne de transport et logistique United Mining Supply....la Guinée cherche à attirer les investisseurs...Un développement par la voie minière et hydroélectrique qui pose aussi des risques pour l'environnement et la biodiversité, note la Banque mondiale. Human Rights Watch a dénoncé les conséquences néfastes sur l'environnement et les populations de la croissance de l'exploitation de la bauxite. SMB dit s'inscrire dans une « démarche de la mine responsable », favoriser les retombées locales et soutenir de nombreux projets agricoles en pensant à « l'après-mine »...

Tout lire

Entreprises concernées: BSG Resources (part of Beny Steinmetz Group) Rio Tinto Shandong Weiqiao Pioneering Société Minière de Boké (SMB) (joint venture between Winning Shipping, United Mining Supply, Shandong Weiqiao and Yantai Port)