Harcèlement sexuel chez PepsiCo en Pologne

Auteur: Union internationale des travailleurs de l’alimentation, de l’agriculture, de l’hôtellerie- restauration, du tabac et des branches connexes (UITA), Publié le: 14 July 2005

Les huit travailleuses congédiées ou forcées de démissionner à la suite de harcèlement sexuel de la part d’un superviseur sont toujours les victimes à l’usine Frito-Lay de PepsiCo près de Varsovie. Bien que l’auteur des crimes allégués soit toujours emprisonné, les victimes restent sans emploi ni indemnisation de la part de PepsiCo... L’UITA et Solidarnosc ont organisé une mission d’information avec des journalistes de l’Union nordique les 22-23 juin 2005, dans le but principalement d’obtenir des renseignements directement des femmes concernées.

Tout lire

Entreprises concernées: Frito-Lay (part of PepsiCo) PepsiCo