Ce contenu fait partie d’une histoire plus large, mais cette histoire n’est pas disponible dans votre langue. Nous vous recommandons quand même de lire ce contenu dans le contexte d’une des histoires suivantes :

Haute technologie, hautement toxique ! Greenpeace appelle l'industrie électronique à la responsabilité

Auteur: Greenpeace France, Publié le: 9 March 2006

A l'occasion du CeBIT, le plus grand salon international de l'électronique qui se tient à Hanovre, les militants de Greenpeace...[tiennent à] rappeler qu'avec le développement des outils électroniques toujours plus rapides, plus compacts, plus intelligents, s'accumulent aussi des montagnes de déchets toxiques... La semaine dernière, Hewlett-Packard [HP], le leader du secteur longtemps cible de Greenpeace, a ainsi annoncé un plan d'élimination des retardateurs de flamme bromés et du PVC, d'ici 2007, sur l'ensemble de sa gamme... Des entreprises comme Hewlett Packard, LGE [LG], Motorola, Nokia, Samsung, Sony et Sony Ericsson se sont déjà engagées à cesser d'utiliser plusieurs substances dangereuses dans un avenir proche. D'autres comme Acer, Apple, Dell, Fujitsu-Siemens, IBM, Lenovo, Panasonic [partie de Matsushita], Siemens et Toshiba refusent encore de telles prises de position.

Tout lire

Entreprises concernées: Acer Apple Dell Ericsson Fujitsu Fujitsu Siemens (part of Fujitsu) Fujitsu Technology Solutions (part of Fujitsu) HP (Hewlett-Packard) IBM Lenovo LG Electronics (part of LG Corp.) Matsushita (now Panasonic) Nokia Panasonic Samsung Siemens Sony Sony Ericsson (joint venture Sony & Ericsson) Toshiba