Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/france-lentreprise-lafarge-mise-en-examen-dans-laffaire-de-financement-de-terrorisme-présumé-en-syrie#c174073

Historique : Lafarge mise en examen et la complicite de crimes contre l’humanite retenue

Auteur: Sherpa, Publié le: 28 June 2018

Paris, 28 juin 2018 – Aujourd'hui, la personne morale Lafarge SA est mise en examen sur les chefs d'accusation de complicité de crimes contre l'humanité, travail incompatible avec la dignité humaine, financement d'entreprise terroriste et mise en danger d'autrui, en plus des huit anciens dirigeants de Lafarge déjà mis en examen dans cette affaire. Cette décision historique doit décider Lafarge à prendre ses responsabilités et à ouvrir un fonds d'indemnisation indépendant afin que tous les anciens employés voient leurs préjudices réparés.
C'est la première fois dans le monde qu'une entreprise est mise en examen pour complicité de crimes contre l'humanité, ce qui marque un pas décisif dans la lutte contre l'impunité des multinationales opérant dans des zones de conflits armés. En France, il s'agit aussi de la première fois qu'une multinationale, maison mère, est mise en examen pour les activités de l'une de ses filiales à l'étranger...Le chef d'accusation de complicité de crimes contre l'humanité revêt une importance fondamentale en ce qu'il permet d'appréhender le rôle des acteurs économiques dans les conflits armés...Au vu de cette mise en examen historique, des avancées notables de l'instruction et des perspectives de jugement de Lafarge, nos associations demandent à l'entreprise d'ouvrir un fonds d'indemnisation pour tous les ex-employés de LCS (Lafarge Cement Syria, filiale de Lafarge en Syrie) et leurs familles.

Tout lire