Il est urgent de légiférer sur le devoir de vigilance des multinationales

Auteur: Jean-François Julliard, Greenpeace France ; Florent Compain, Amis de la Terre-France et Vincent Brossel, Peuples Solidaires-ActionAid France, Publié le: 17 June 2016

Plus d'un an après avoir été retoquée par le Sénat, la proposition de loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d'ordre est à nouveau remise dans les tuyaux de la machine législative. Mais il semble que le gouvernement traine des pieds puisqu'aucun calendrier n'a été fixé.

En instaurant l'obligation d'un "plan de vigilance", cette loi obligerait les plus grandes entreprises françaises à se doter de mécanismes internes destinés à prévenir les atteintes aux droits humains et environnementaux dans l'ensemble de leur chaîne de production…

Les nombreux scandales impliquant des multinationales françaises démontrent l'urgence d'une telle législation…

L'attitude actuelle du gouvernement français va à l'encontre d'une amélioration des standards de risques de la réglementation et de responsabilisation croissante des grandes entreprises sur leurs chaines d'approvisionnement…

Il est temps que le gouvernement cesse de suivre une ligne "oligarchique", derrière les lobbies comme le Medef ou l'Association française des entreprises privées (Afep) et rejoigne la tendance responsable que suivent plusieurs pays européens…[Fait aussi référence à Auchan, Bolloré, EDF, Tractebel (filiale d'Engie)]

Tout lire

Entreprises concernées: Auchan Bolloré EDF Engie (formerly GDF Suez) Tractebel (part of GDF Suez)