Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/certaines-multinationales-ne-sont-pas-transparentes-quant-aux-risques-d’esclavage-moderne-dans-leur-chaîne-dapprovisionnement-révèle-un-rapport-d’ong#c163741

Inde : Le rapport d’une ONG révèle des soupçons d'esclavage moderne chez les fournisseurs de mica de L'Oréal ; l’entreprise affirme une tolérance zéro à cet égard

Auteur: Paul Kaplan, Fashion Network (France), Publié le: 10 October 2017

« L'Oréal se défend face aux soupçons de travail forcé concernant ses sous-traitants », 6 octobre 2017

Le géant français des cosmétiques L'Oréal a affirmé jeudi sa « tolérance zéro » à l'égard du travail forcé dans sa chaîne d'approvisionnement et surveillera de près ses fournisseurs de mica, après la publication d'un rapport [de l’ONG CORE] accablant qui divulgue les soupçons d'esclavage qui pèsent sur les sous-traitants du groupe…

Pourtant, le signalement de ces risques est rendu obligatoire par le Modern Slavery Act (loi sur l'esclavage moderne) voté au Royaume-Uni en 2015, qui impose aux grandes entreprises la publication d'un rapport annuel présentant les actions diverses menées pour combattre le travail forcé dans leurs chaînes d'approvisionnement…

L'Oréal a affirmé qu'un rapport sur ses fournisseurs de mica indiens est présent sur son site et que sa déclaration obligatoire dans le cadre du Modern Slavery Act est assurée par cette publication…

…L'Oréal a subi des milliers d'audits indépendants - 1 000 l'année dernière - qui ont analysé plusieurs problèmes comme la corruption ou le travail infantile…[Fait aussi référence à garnier, Maybelline]

 

Tout lire

Entreprises concernées: Garnier (part of L'Oreal) L'Oreal Maybelline (part of L'Oreal)