Indonésie : Les entreprises agissent contre la déforestation liée à l’exploitation de l’huile de palme mais les progrès restent trop lents, selon Greenpeace

Auteur: Greenpeace, Publié le: 13 April 2016

« Huile de palme : des entreprises un peu plus respectueuses des forêts », 4 mars 2016

Les activités industrielles liées à l’exploitation de l’huile de palme constituent l’une des menaces les plus importantes pour les forêts de la planète : les plantations de palmiers à huile remplacent un écosystème forestier naturel d’une grande richesse, impliquent de recourir à des feux de forêt dommageables pour l’atmosphère et la régulation du climat, et empiètent sur les cultures et les activités de subsistance des populations locales…

Il y a deux ans, suite à nos campagnes, plusieurs grandes enseignes concernées par l’exploitation de l’huile de palme indonésienne publiaient des engagements “Zéro Déforestation”. Il est temps aujourd’hui pour Greenpeace de mener une première évaluation de la mise en œuvre de ces déclarations positives…

Après un long travail d’enquête, nous sommes arrivés aux résultats suivants :

  • Les marques en échec : Colgate-Palmolive, Johnson & Johnson, Pepsi
  • Les marques qui font des progrès décents : Danone, General Mills, Ikea, Kellogg’s, Mars, Mondelez, Orkla, Procter & Gamble, Unilever
  • Les marques fournissant un effort satisfaisant : Ferrero, Nestlé

Des progrès sont donc observés, mais ils sont encore trop lents. Nous souhaitons aujourd’hui que ces grandes enseignes deviennent de réels acteurs d’une transformation écologique significative de l’industrie de l’huile de palme…

Tout lire

Entreprises concernées: Colgate-Palmolive Danone Ferrero General Mills IKEA Johnson & Johnson Kellogg Mars Mondelēz International Nestlé Procter & Gamble Unilever