Israël : Amnesty International accuse Airbnb, Booking, Expedia et TripAdvisor de profiter de "crimes de guerre" en offrant leur service dans les Territoires Palestiniens Occupés

Auteur: I24news (Israël), Publié le: 30 January 2019

« Amnesty appelle à boycotter le tourisme dans les implantations israéliennes », 30 janvier 2019

…[Le 30 janvier 2019,] Amnesty international a accusé les géants de la réservation en ligne Airbnb, Booking.com, Expedia et TripAdvisor de tirer profit de "crimes de guerre" en offrant leurs services dans les implantations en Cisjordanie, dans un rapport.

L'ONG…a appelé ces groupes à cesser de proposer des logements, des activités et des attractions dans ces implantations, y compris à Jérusalem-Est…

"…Ces quatre entreprises contribuent au maintien, au développement et à l'expansion des colonies illégales et en tirent profit, ce qui équivaut à des crimes de guerre en vertu du droit pénal international", a-t-elle ajouté…

Ces déclarations n'ont pas manqué de faire réagir le ministre israélien des Affaires stratégiques et de la Sécurité publique, Gilad Erdan, qui a affirmé envisager d'interdire aux employés non israéliens d'Amnesty international de se rendre sur le territoire [et a qualifié cette campagne d’antisémite]…

En novembre, la plateforme Airbnb avait annoncé sa décision de retirer de ses listes les logements dans les colonies israéliennes en Cisjordanie, "qui sont au cœur de la dispute entre Israéliens et Palestiniens", mais elle n'avait pas précisé la date de l'entrée en vigueur de cette mesure…

Tout lire

Entreprises concernées: Airbnb Booking.com Expedia TripAdvisor