Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/résumé-du-procès-eternit-exposition-à-lamiante-en-italie#c126078

Italie : La Cour constitutionnelle saisie sur la possibilité de juger l’ancien PDG d’Eternit pour homicide volontaire pour des décès dus à l’amiante

Auteur: ats/Newsnet, Publié le: 28 July 2015

« Le dossier de Schmidheiny renvoyé à la Cour constitutionnelle », 24 juillet 2015

L'homme d'affaires suisse Stephan Schmidheiny devra encore attendre pour savoir s'il est jugé dans l'affaire «Eternit bis» des morts de l'amiante. Le tribunal de Turin a saisi vendredi 24 juillet la Cour constitutionnelle italienne au sujet de ce dossier. La juge en charge veut savoir si cette procédure porte sur les mêmes faits que le premier procès…En juin 2013, Stephan Schmidheiny avait été condamné en appel à 18 ans de prison pour avoir provoqué volontairement une catastrophe environnementale en lien avec les usines du groupe d'amiante italien Eternit S.p.a. Gênes. La Cour de cassation l'avait acquitté en novembre 2014, jugeant les faits prescrits. Dans le second procès, dans lequel il est la seule personne mise en cause, le milliardaire est accusé d'homicide volontaire et aggravé pour le décès de 258 personnes entre 1989 et 2014 dans les mêmes régions…Les procureurs se préparent à ajouter 94 nouveaux cas de décès liés à l'amiante à l'acte d'accusation…

Tout lire

Entreprises concernées: Eternit (Switzerland)