Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/résumé-du-procès-eternit-exposition-à-lamiante-en-italie#c107421

Italie : La Cour suprême annule la condamnation d'un industriel d'Eternit dans le procès de l’amiante

Auteur: Le Soir (Belgique), Publié le: 20 November 2014

« Procès Eternit: annulation de la condamnation de l'industriel suisse, Schmidheiny », 19 novembre 2014

La Cour de cassation italienne a annulé mercredi soir la condamnation à 18 ans de prison de Stephan Schmidheiny, un industriel suisse jugé coupable auparavant d’avoir provoqué la mort de près de 3.000 personnes dans ses usines d’amiante en Italie…La plus haute juridiction italienne a considéré que les faits pour lesquels il avait été condamné en première instance en février 2012 à 16 ans, puis en appel en juin 2013 à 18 ans de réclusion, étaient prescrits…M. Schmidheiny, ancien propriétaire d’Eternit Suisse et ancien actionnaire important d’Eternit Italie (de 1976 à 1986), avait été condamné pour « catastrophe sanitaire et environnementale permanente intentionnelle » et infraction aux règles de la sécurité au travail dans les usines de produits à base d’amiante-ciment…

Tout lire

Entreprises concernées: Eternit (Switzerland)