Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/le-panel-darbitrage-de-la-haye-condamne-lequateur-à-annuler-un-jugement-rendu-contre-chevron-pour-les-dégâts-environnementaux-irréversibles-occasionnés-par-le-déversement-de#c176765

L’Équateur perd la bataille contre la multinationale Chevron

Auteur: Courrier International, Publié le: 11 September 2018

La Cour permanente d’arbitrage de La Haye a estimé que l’“Equateur a violé un article du traité bilatéral de protection des investissements signé avec les États-Unis et devra donc indemniser” la firme américaine Chevron, annonce le quotidien El Telégrafo...Par ce jugement rendu public le 7 septembre, la Cour d’arbitrage, qui officie comme un tribunal international de commerce, a annulé la décision de la justice équatorienne de juillet 2018 qui donnait raison à un collectif d’Indiens de la région amazonienne du pays, en conflit avec la société pétrolière, après vingt-cinq années de bataille judiciaire...En Équateur, le ministère public examine les possibilités de contester la décision de La Haye. Mais le gouvernement craint désormais de devoir s’acquitter d’une “indemnisation” en faveur de Chevron, dont le montant n’a pas été précisé.

 

Tout lire