Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/lindustrie-du-chocolat#c166291

L’importante annonce de l’industrie du chocolat - Ce qu’elle signifie

Auteur: Etelle Higonnet, Mighty Earth (Etats-Unis), Publié le: 17 November 2017

L’industrie du chocolat a décidé aujourd’hui  de mettre fin à la déforestation liée à la culture du cacao en Afrique de l’Ouest. Après avoir connu un passé amer, les forêts d’Afrique peuvent désormais aspirer à des lendemains meilleurs. En promettant de mettre un terme à la destruction de ces forêts et de restaurer les zones précédemment détruites, un véritable avenir pour la faune et la flore d’Afrique de l’Ouest se dessine. Cette annonce intervient après l’enquête de Mighty Earth sur l’industrie du cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana, qui a montré que la production de cacao entraînait une déforestation massive, notamment dans les aires protégées comme les parcs nationaux ou forêts classes...Le pacte signé aujourd’hui n’est que le début d’un long chemin à parcourir, car  plus de 90 % des forêts de Côte d’Ivoire ont disparu et 7 000 kilomètres carrés de forêts ont été défrichés au Ghana entre 2001 et 2014. Les éléphants, les chimpanzés et d’autres espèces de singes moins connues, mais non moins remarquables, ont été contraints par l’activité liée à l’industrie du chocolat de se réfugier dans de minuscules parcelles résiduelles de forêt. La tâche sera en effet ardue avant que les consommateurs puissent à nouveau manger en toute bonne conscience le chocolat de leurs marques préférées. Mais ces consommateurs et les Africains de l’Ouest savent au moins que le secteur du chocolat et leurs gouvernements s’attaquent enfin de manière sérieuse au problème...Cette avancée est bien sûr le fruit d’un travail d’équipe. Un projet de cette envergure n’aurait tout simplement pas pu voir le jour sans la participation des gouvernements ghanéen et ivoirien, la créativité et les efforts sans faille de la fondation Sustainable Trade Initiative (IDH) et de la Fondation mondiale du cacao...Mais ces bonnes intentions doivent maintenant se traduire concrètement et rapidement sur le terrain...l’industrie du chocolat doit annoncer qu’elle étendra son engagement pour un cacao « zéro déforestation » à la production de chocolat dans le reste du monde...Ce secteur devra également renforcer son engagement auprès des travailleurs et des communautés qui vivent à proximité des plantations de cacao en interdisant l’utilisation de pesticides dangereux et en adoptant rapidement des systèmes de cultures biologiques et sous ombrage.

Tout lire