La banque Natixis s’engage à ne plus financer des centrales électriques au charbon et des mines de charbon thermique

Auteur: Coralie Schaub, Libération (France), Publié le: 16 October 2015

"Les banquiers, nouveaux amis du climat ?", 15 octobre 2015

La finance se détourne de plus en plus du charbon, l’énergie fossile la plus émettrice de gaz à effets de serre. La banque Natixis, filiale du groupe Banque Populaire-Caisse d’Epargne (BPCE), s’est engagée jeudi à ne plus financer de centrales électriques au charbon et de mines de charbon thermique…Natixis justifie notamment cette annonce par sa «décision de renforcer son rôle d’acteur de référence dans le financement des énergies renouvelables, qui représentent déjà plus de 60% du portefeuille de production électrique financé». La banque fait aussi valoir «une impérative prise en compte des risques multiples associés à l’industrie du charbon : risques environnementaux…»…[L]es ONG se réjouissent. «L’annonce de la fin des investissements d’Engie hier et des financements de Natixis dans des nouveaux projets charbon porte un nouveau coup à un secteur climaticide de plus en plus risqué financièrement et économiquement», se félicite Lucie Pinson, des Amis de la Terre…[Fait aussi référence à BNP Paribas, BP, Crédit agricole, EDF, Goldman Sachs, HSBC]

Tout lire

Entreprises concernées: BNP Paribas BP Caisse d'Epargne Crédit Agricole EDF Engie (formerly GDF Suez) Goldman Sachs Groupe Banque Populaire HSBC Natixis