La Confédération syndicale internationale alerte sur la dégradation des droits des travailleurs dans le monde

Auteur: Olivier Petitjean, Observatoire des multinationales (France), Publié le: 15 June 2016

« Alerte sur la dégradation des droits des travailleurs dans le monde », 10 juin 2016

La Confédération syndicale internationale, qui regroupe plus de 330 organisations syndicales dans 162 pays, alerte sur l'affaiblissement des droits des travailleurs au niveau mondial. Une dégradation qui va de pair, dans de nombreux pays, avec l'accroissement des restrictions à la liberté d'expression et à la liberté de réunion, et avec une dérive autoritaire des dirigeants politiques...

Le nombre de pays où les syndicalistes font l'objet de violences, de menaces ou sont assassinés est ainsi en augmentation rapide : plus d'un cinquantaine en 2016.

Pour la CSI, cette dégradation est à mettre en relation avec un recul général des valeurs démocratiques et des libertés civiles dans le monde, à la faveur de la crise économique et des troubles géopolitiques...

Parmi les 10 pays les pires pour les droits des travailleurs, on trouve des pays qui se sont fait une spécialité d'accueillir les usines en bas de chaîne de la mondialisation, comme la Chine, le Cambodge ou la Turquie. On y trouve aussi le Qatar, où son impliquées les grands entreprises françaises de BTP : syndicats et défenseurs des droits de l'homme y dénoncent l'exploitation forcenée des ouvriers sur les chantiers, des migrants venus d'Asie privés de leur passeport...[Fait aussi référence à EDF, Goodyear, Vinci]

Tout lire

Entreprises concernées: EDF Goodyear Vinci