La santé publique en péril face au lobbying des industries agroalimentaires et pharmaceutiques, selon une enquête

Auteur: Observatoire des Multinationales et Le Monde (France), Publié le: 27 November 2017

« Diabète : la santé publique coincée entre les lobbys du sucre et de la pharmacie », 22 novembre 2017

Plusieurs centaines de millions d’êtres humains sont aujourd’hui diabétiques, un chiffre en croissance continue. Les mesures proposées pour lutter contre cette maladie - comme l’étiquetage nutritionnel des aliments ou la limitation du sucre - ont été férocement combattues aussi bien en France qu’au niveau européen par les multinationales de l’agroalimentaire et des sodas. À l’autre bout de la chaîne, l’industrie pharmaceutique voit surtout dans le diabète une source de profits mirobolants. Face à ce double étau de lobbying, les politiques de prévention ne disposent que des moyens dérisoires.

Un double article du Monde publié à l’occasion de la journée mondiale du diabète, fait le point sur les batailles de lobbying qui se jouent autour de cette maladie. Ils mettent en regard les sommes dépensées aussi bien par l’industrie agroalimentaire et par les grands laboratoires pharmaceutiques pour préserver un marché extrêmement lucratif face aux politiques de santé publique et d’accès aux soins.

[Voir l'article du Monde sur l'industrie agroalimentaire ici, et le l'article du Monde sur l'industrie pharmaceutique ici]

[Fait également référence à MSD et Orangina-Schweppes]

Tout lire

Entreprises concernées: Coca-Cola Eli Lilly Ferrero Mars Merck Mondelēz International Mylan Laboratories Nestlé Novo Nordisk (part of Novo Group) PepsiCo Sanofi Unilever