abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Article

Le Sénat américain bannit tous les produits fabriqués dans la région chinoise du Xinjiang à cause des accusations de travail forcé

"Ouïghours: le Sénat américain bannit tous les produits fabriqués au Xinjiang", 15 juillet 2021

Le Sénat américain a approuvé à l'unanimité mercredi soir un texte de loi interdisant les importations de produits fabriqués au Xinjiang pour condamner le "travail forcé" de la minorité musulmane ouïghoure dans cette région du nord-ouest de la Chine.

"Le message adressé à Pékin et à toute société internationale qui profite du travail forcé au Xinjiang est clair: c'est fini", a réagi le sénateur républicain Marco Rubio, co-auteur du texte avec le démocrate Jeff Merkley...

Le texte demande notamment un guide sur "le traçage de la chaîne d’approvisionnement" pour les importateurs et que les douanes américaines proposent un plan pour empêcher les importations et identifier usines, entreprises et individus impliqués dans le travail forcé.

Le texte doit être approuvé par la Chambre des représentants, puis ratifié par le président Joe Biden pour entrer en vigueur.

Le ministère chinois du Commerce a dénoncé mercredi l'action du Sénat, estimant que "les soi-disant questions sur les droits humains et le travail forcé sont contradictoires avec les faits"...

Pékin dément l'existence de "camps" et affirme qu'il s'agit de "centres de formation professionnelle" destinés à aider la population à trouver un emploi afin de l'éloigner de l'extrémisme islamiste.