abusesaffiliationarrow-downarrow-leftarrow-rightarrow-upattack-typeburgerchevron-downchevron-leftchevron-rightchevron-upClock iconclosedeletedevelopment-povertydiscriminationdollardownloademailenvironmentexternal-linkfacebookfiltergenderglobegroupshealthC4067174-3DD9-4B9E-AD64-284FDAAE6338@1xinformation-outlineinformationinstagraminvestment-trade-globalisationissueslabourlanguagesShapeCombined Shapeline, chart, up, arrow, graphlocationmap-pinminusnewsorganisationotheroverviewpluspreviewArtboard 185profilerefreshIconnewssearchsecurityPathStock downStock steadyStock uptagticktooltiptwitteruniversalityweb
Réponse de l'entreprise

20 Oct 2020

Réponse de LafargeHolcim au documentaire « Multinationales : l'enquête »

Communiqué sur l'affaire Ewekoro / Nigeria

En tant qu'entreprise responsable, LafargeHolcim est à l’écoute de l’ensemble de ses parties prenantes et prend très au sérieux les questions soulevées. Le Président de notre Conseil d’administration a répondu dans une lettre ouverte aux accusations et a invité les représentants de l'initiative « Entreprises responsables » à le rencontrer. Cet échange s’est tenu le 21 septembre dernier. 

LafargeHolcim exploite quatre cimenteries au Nigeria où nous échangeons de manière régulière  avec la population locale dans le cadre d’un « Community Relations Committee (CRC) ». En outre, nous sommes en contact permanent avec les représentants du gouvernement local et des autorités de régulation parmi lesquelles la NESREA (National Environmental Standards and Regulations Enforcement Agency), le Ministère de l’Environnement et le Ministère des Mines.

A Ewekoro, afin de réduire les émissions de poussières, nous avons massivement investi depuis 2018 dans des nouveaux systèmes de traitement des gaz, dans de nouveaux filtres pour le four, ainsi que dans des filtres à manches pour l’installation de dépoussiérage. C’est ainsi que nous avons réduit de moitié les émissions de poussières ces dernières années. Depuis, d'autres actions ont été engagées. Cela comprend une revue complète du système de filtrage avec l’installation d’un nouveau système, qui sera achevée à l’été 2021. 

En outre, en septembre 2020, LafargeHolcim a réalisé une évaluation d’impact sur les Droits de l’Homme (“Human rights impact assessment”) de son activité à Ewokoro (cette évaluation initialement prévue en mars 2020 a été reportée en raison de la Covid-19). Dans le cadre de cette évaluation, LafargeHolcim s'est entretenu avec plus de 170 parties prenantes (membres de la communauté, employés, travailleurs contractuels, gouvernement, etc.). Selon les protocoles internes du Groupe, les conclusions de cette évaluation seront suivies par un plan d'action dédié.

La lettre du Président de notre Conseil d'administration, Beat Hess, est disponible sur notre site internet en anglais et en allemand.

Story Timeline