Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Le Collectif Ethique sur l'étiquette demande aux multinationales de garantir un salaire décent aux ouvriers fabriquant leurs vêtements

soldees_campaign_collectif_ethique_sur_l_etiquette

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
16 October 2014

« Moi, Chantan, ouvrière textile au Cambodge, 12 heures par jour, 6 jours sur 7, sans congés payés...»

Auteur: Christian Losson, Libération (France)

Alors que le collectif Ethique sur l'étiquette lance une campagne pour un salaire vital, récit d'une syndicaliste qui raconte, de l'intérieur, des conditions de travail inhumaines…«Je m’appelle Hong Chantan. J’ai 35 ans. Je travaille dans différentes usines de textiles au Cambodge depuis l’âge de 20 ans… Sur votre contrat, il est écrit que l’on doit travailler huit heures par jour, quarante-huit heures par semaine, selon les standards de l’Organisation internationale du travail…Notre quotidien, c’est plutôt douze heures par jour, six jours voire six jours et demi sur sept, même les jours fériés. Et bien évidemment, sans aucun congés payés...[P]our ceux qui travaillent notamment sur les jeans, les solvants, les pesticides et autres produits chimiques provoquent des malaises, des maladies…Il y a bien trois syndicats dans mon usine, mais un seul vraiment indépendant, un seul qui tentait de défendre les salariés. Malgré les pressions, les intimidations, les menaces de morts…» [Fait référence à Inditex, Zara (filiale de Inditex)]

🚫Tout lire

Article
15 October 2014

#soldées : une campagne pour des salaires décents dans le textile dans le monde

Auteur: FashionMag (France)

Le collectif Ethique sur l'étiquette a lancé mercredi une campagne baptisée "#soldées" pour "enrayer les salaires de misère" pratiqués par l'industrie textile dans le monde et responsabiliser les donneurs d'ordre…Le collectif entend "exiger des multinationales de l'habillement la prise en compte dans leurs pratiques économiques du droit des travailleurs de leurs chaînes de sous-traitance à un salaire vital", permettant de satisfaire les besoins fondamentaux. Avec la Clean clothes campaign, dont le collectif est la branche française, un questionnaire a été adressé à 50 multinationales pour mesurer leur engagement en faveur du versement d'un salaire vital. Selon le collectif, aucune de celles qui ont répondu ne s'est engagée de manière significiative sur ce sujet…[Fait référence à Carrefour, Celio, Décathlon, LVMH, Pimkie, Promod]

Tout lire