Le fonds souverain norvégien exclut de son portefeuille un groupe chinois de textile pour violation des droits de l'homme supposée au Vietnam

Auteur: AFP, Publié le: 18 January 2019

« Norvège : un groupe chinois exclu du fonds souverain pour raison éthique », 17 janvier 2019

Le fonds souverain norvégien, le plus gros au monde, a exclu de son portefeuille de près de 1 000 milliards de dollars un groupe chinois pour violation des droits humains, a annoncé jeudi la Banque de Norvège.

Producteur de filets de pêche, de tissus et de textiles, Texwinca est mis au pilori en raison de sa participation majoritaire dans le groupe Megawell Industrial, épinglé pour les conditions de travail dans ses usines au Vietnam. Le Conseil d’éthique chargé d’assister la Banque de Norvège a invoqué la discrimination des employées féminines, les risques pour la santé et la sécurité sur le lieu de travail, et les restrictions à la liberté syndicale.

La Banque centrale a conclu à « un risque inacceptable que l’entreprise soit coupable de violations sérieuses ou systématiques des droits humains », a-t-elle indiqué dans un communiqué...

[les règles du fonds] lui interdisent notamment d’investir dans les sociétés coupables de violations graves des droits de l’Homme, celles qui fabriquent des armes nucléaires ou « particulièrement inhumaines », ou encore les producteurs de tabac et le charbon...

Tout lire