Le fonds souverain norvégien se désengage de Bharat Heavy Electricals suite à la construction d’une centrale à charbon au Bangladesh

Auteur: RFI, Publié le: 9 May 2017

« Le fonds souverain norvégien sévit contre des groupes pour des raisons éthiques », 5 mai 2017

Sensible à la protection de l’environnement, le fond norvégien a décidé de se désengager du groupe énergétique indien Bharat Heavy Electricals, car ce dernier est en train de construire au Bangladesh une centrale électrique à charbon dans les Sundarbans…

Ce fonds souverain n’investit pas par exemple dans des sociétés coupables de violation des droits de l'homme, chez les producteurs de tabac ou encore dans les groupes énergétiques dont le charbon représente plus de 30% du chiffre d’affaires.

Plus d'une centaine de groupes, dont Airbus [filiale d'EADS], Boeing ou British American Tobacco sont ainsi privés de ses investissements. [Fait aussi référence à Leonardo, PetroChina (filiale de China National Petroleum Corporation)]

Tout lire

Entreprises concernées: Airbus Bharat Heavy Electrical Limited Boeing British American Tobacco China National Petroleum Corporation (CNPC) EADS (European Aeronautic Defence and Space) PetroChina (part of China National Petroleum Corporation)