Le Gabon pourrait procéder à des redressements fiscaux dans le secteur pétrolier afin de maximiser ses recettes

Auteur: Gaboneco (Gabon), Publié le: 8 June 2015

"Evasion fiscale : Le Gabon décidé à suivre la trace de ses F CFA volatilisés dans les hydrocarbures?", 8 juin 2015

Après les révélations de l’ONG internationale Oxfam sur les fraudes orchestrées par les multinationales pour échapper à l’impôt dans les pays en développement, le Gabon pays producteur de pétrole brut, procédera-t-il à des redressements fiscaux ? Un audit de la Direction générale des hydrocarbures (DGH) lancé en février dernier laisse entrevoir cette hypothèse...le Gabon...aurait entrepris une opération d’audit des compagnies du secteur pétrolier pour maîtriser les volumes de barils produits, s’assurer de la fiabilité des résultats financiers et opérationnels communiqués par les compagnies pétrolières et pour « avoir un regard averti sur l’activité des opérateurs » du secteur. Les résultats de cet audit ne sont pas encore connus, mais apprend-on qu’il aurait touché plusieurs compagnies parmi lesquelles Perenco, Total Gabon, Addax Pétroleum, Vaalco, Shell, CNR et Maurel et Prom...Cette opération viserait également à renflouer les caisses de l’Etat car, à l’exemple de Total Gabon, d’autres compagnies pourraient  faire l’objet des redressements fiscaux. Ce qui profiterait aux finances publiques.

 

Tout lire

Entreprises concernées: Addax Petroleum (part of Sinopec) Maurel & Prom Perenco Shell Sinopec Total