Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Le Gabon pourrait procéder à des redressements fiscaux dans le secteur pétrolier afin de maximiser ses recettes

Auteur: Gaboneco (Gabon), Publié le: 8 June 2015

"Evasion fiscale : Le Gabon décidé à suivre la trace de ses F CFA volatilisés dans les hydrocarbures?", 8 juin 2015

Après les révélations de l’ONG internationale Oxfam sur les fraudes orchestrées par les multinationales pour échapper à l’impôt dans les pays en développement, le Gabon pays producteur de pétrole brut, procédera-t-il à des redressements fiscaux ? Un audit de la Direction générale des hydrocarbures (DGH) lancé en février dernier laisse entrevoir cette hypothèse...le Gabon...aurait entrepris une opération d’audit des compagnies du secteur pétrolier pour maîtriser les volumes de barils produits, s’assurer de la fiabilité des résultats financiers et opérationnels communiqués par les compagnies pétrolières et pour « avoir un regard averti sur l’activité des opérateurs » du secteur. Les résultats de cet audit ne sont pas encore connus, mais apprend-on qu’il aurait touché plusieurs compagnies parmi lesquelles Perenco, Total Gabon, Addax Pétroleum, Vaalco, Shell, CNR et Maurel et Prom...Cette opération viserait également à renflouer les caisses de l’Etat car, à l’exemple de Total Gabon, d’autres compagnies pourraient  faire l’objet des redressements fiscaux. Ce qui profiterait aux finances publiques.

 

Tout lire

Entreprises concernées: Addax Petroleum (part of Sinopec) Maurel & Prom Perenco Shell Sinopec Total