Le Nigeria suspend l'exploitation artisanale de l'or dans l'Etat de Zamfara pour éradiquer la violence causée par des orpailleurs illégaux et des bandes armées

Auteur: Agence Ecofin (Suisse), Publié le: 9 April 2019

"Nigeria : le gouvernement suspend l'exploitation minière dans l'Etat de Zamfara pour cause de banditisme", 8 avril 2019

Le Nigeria a suspendu l'exploitation minière dans l'Etat de Zamfara, au Nord-Ouest. Cette décision serait motivée par les craintes que les mineurs illégaux ne soient liés à une vague de banditisme dans la région. Selon une  déclaration du chef de la police nigériane, des rapports des services de renseignement ont clairement établi « un lien fort et flagrant entre les activités des bandits armés et celles des mineurs illégaux ». « Le gouvernement fédéral a ordonné la suspension de toutes les activités minières dans l'État de Zamfara avec effet immédiat », a déclaré Bashir Ahmed, un conseiller à la présidence...Cette suspension traduit l'effondrement de la sécurité dans une partie du pays où l'armée, la police et les forces de sécurité de l'Etat ont été déployées ces dernières semaines pour lutter contre les bandes criminelles, derrière une série de meurtres et d'enlèvements. Zamfara est l'Etat le plus touché par la montée de la violence qui a tué des dizaines de personnes depuis le début de l'année. Le Nigeria possède des gisements de minéraux largement inexploités, notamment de l'or, de l'étain et du zinc. Environ 80% de l'exploitation minière au Nigeria est artisanale et l'or de Zamfara est régulièrement exporté illégalement du pays vers le Niger et le Togo voisins.

Tout lire