Le nouvel Indice de gouvernance des ressources naturelles de Revenue Watch Institute révèle un faible niveau de transparence dans les pays africains

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
17 May 2013

Industrie extractive - Transparence : les pays africains toujours défaillants

Auteur: Jeune Afrique

L'ONG Revenue Watch Institute qui milite pour la transparence dans la gestion des revenus des ressources naturelles vient de publier son rapport 2013. Les pays africains sont à la peine malgré les politiques mises en oeuvre...L'Indice de gouvernance des ressources naturelles qu'elle élabore mesure la qualité de la gouvernance des industries pétrolières, gazières et minières de 58 pays. Ces 58 pays produisent 85% du pétrole mondial, 90% des diamants et 80% du cuivre, activités qui génèrent plusieurs milliers de milliards de dollars annuellement. Chaque pays est jugé sur quatre critères : le cadre juridique, le niveau de transparence, les systèmes de contrôle et le cadre général de gouvernance. Si les États d’Amérique latine obtiennent des notes satisfaisantes, il en va autrement des pays d'Afrique et du Moyen-Orient. 20 pays sont répertoriés en Afrique, dont la plupart (17), en Afrique subsaharienne. L’ONG constate que les moins performants sont ceux dont les revenus dépendent le plus fortement des industries extractives. Ainsi, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord sont considérés comme les moins performants de l’Indice. Selon l’ONG, l’amélioration de la gestion des ressources naturelles pourrait faire une grande différence dans le développement économique de nombreux pays.

Tout lire

Article
15 May 2013

[PDF] Le secret dans les secteurs du pétrole, du gaz et de l'exploitation minière nuit au développement économique. Les citoyens des pays en développement ne profitent pas pleinement des trillions de dollars tirés des ressources naturelles

Auteur: Revenue Watch Institute

L'existence de plus d'un milliard de citoyens pourrait changer si leurs gouvernements géraient les ressources pétrolières, gazières et minérales d'une façon plus transparente et responsable, selon l’Indice Resource Governance Index publié aujourd'hui par Revenue Watch Institute. L’Indice évalue la transparence et la redevabilité de 58 pays du monde dans les secteurs du pétrole, du gaz et de l’exploitation minière et observe que la grande majorité des pays évalués n'ont pas de normes satisfaisantes en matière de gestion de leurs ressources naturelles. Dans ces pays, l'opacité, la corruption et la déficience des processus empêchent les citoyens de profiter pleinement de la richesse tirée des ressources de leurs pays. Dans 47 des 58 pays figurant dans l’Indice, les gouvernements n’ont pas encore entrepris d’instaurer la transparence et la redevabilité. L’ensemble de ces 58 nations représente 85 % de la production mondiale de pétrole, 90 % de celle de diamants et 80 % de celle de cuivre, soit des trillions de dollars de revenu générés chaque année...Les poids lourds de l’industrie que sont Statoil, Pemex et Petrobras figurent en haut du classement...les gouvernements des pays riches en ressources disposent de moyens concrets pour améliorer leur efficacité et se montrer plus responsables envers leurs citoyens.

Tout lire