Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Le Sénégal dispose de tous les atouts pour faire de l’exploitation de ses ressources minières une opportunité, selon le président du comité national ITIE

Auteur: Elhadji Ibrahima Thiam, Le Soleil (Sénégal), Publié le: 22 May 2018

"Mankeur Ndiaye, président Comité national Itie : « Nous disposons de tous les atouts pour faire de l’exploitation de ses ressources minières une opportunité »", 22 mai 2018

Après quatre ans de mise en œuvre de la Norme ITIE, le Sénégal s’est soumis, avec succès, à l’exercice de Validation. Le Comité directeur de l’ITIE international lui ayant attribué la mention « Progrès satisfaisant », soit la note la plus élevée. Ce qui classe le Sénégal premier en Afrique et quatrième sur le plan mondial. Dans cet entretien, le président du Comité national ITIE, Mankeur Ndiaye, revient sur les clés de ce succès et les défis à relever pour installer durablement le Sénégal parmi le peloton de tête des pays qui mettent convenablement en œuvre les exigences de la Norme ITIE...[Selon Mankeur Ndiaye], « Notre pays dispose de tous les atouts pour faire de l’exploitation de ses ressources minières et pétrolières non pas une malédiction, mais simplement une opportunité pour accélérer la transformation qualitative de notre économie, améliorer les conditions de vie des populations et atteindre l’émergence...la validation du Sénégal traduit l’état de transparence du secteur pétrolier, gazier et minier. Par exemple, la validation révèle qu’au Sénégal, il y a un débat public activement promu sur les industries extractives ainsi que l’accès à l’information...il est aussi important de créer les conditions pour que l’exploitation de nos ressources pétrolières, minières et gazières profite réellement aux populations et au développement durable du pays...le Comité national aura à relever le défi de la divulgation des propriétaires réels en mettant en place un registre public...le Comité national va travailler à renforcer la transparence des entreprises d’Etat...une nouvelle disposition [est prévue] dans le projet du nouveau code pétrolier [afin de] renforcer la transparence dans les conditions d’octroi des permis et licences...La publication des contrats est devenue un point fort de notre pay...Nous considérons que le peuple a le droit d’avoir des informations sur ses propres ressources naturelles, sur la manière dont elles sont gérées et ce qu’elles lui rapportent...La divulgation des identités des propriétaires réels des entreprises extractives présente de nombreux avantages, parmi lesquels l’amélioration du climat des investissements, la prévention de la corruption et des flux financiers illicites, la lutte contre l’évasion fiscale, les conflits d’intérêts et le blanchiment des capitaux, le renforcement de la redevabilité, et l’amélioration de la collecte des revenus...»

 

Tout lire