Le Sénégal se dote d'un observatoire pour garantir le respect des droits de l'homme et la transparence dans le secteur minier

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
5 December 2015

Gouvernance minière - Le Sénégal s'enrichit d'un observatoire

Auteur: Jean Pierre Malou, Sud Quotidien (Sénégal)

...le Sénégal s’est doté d’un observatoire national pour le respect des droits humains et la transparence dans le secteur de l’exploitation des ressources minérales. Le directeur de la Direction des Mines et de la Géologie, Ousmane Cissé, a procédé...au lancement dudit observatoire...Une initiative qui [vise]...la prise en charge des aspirations des populations locales dans les questions minières et une meilleure redistribution des bénéfices...« A travers cet observatoire, nous entendons participer à une meilleure rétribution des dividendes de nos ressources minérales et par delà sauvegarder le droit des communautés. Ce, par des enquêtes et des visites de terrain dans les quatre régions minières du Sénégal...ce travail sera renforcé par l’observatoire et porté à qui de droit», a dit Sérigne Assane Dramé, secrétaire général du Comité sénégalais pour la défense des droits de l’homme (Csdh). « Les ressources minérales appartiennent au peuple et c’est à l’Etat de les gérer. Pour accéder à la ressource il faut passer par l’Etat. Et l’Etat a les moyens de donner ou de ne pas donner une licence à une multinationale. Par conséquent, l’Etat a le pouvoir et la force de faire face aux multinationales », a rassuré Ousmane Cissé...Et d’ajouter « il y a un important apport qualitatif de cet observatoire, en contribuant à poser des problèmes et à trouver des solutions, on peut réaliser un bond significatif ». Mieux poursuit-il « cet observatoire qui est un instrument du comité sénégalais pour les droits de l’homme, diversement riche de par la composition et la qualité de ses membres, va sans doute impacter de façon significative dans la gouvernance des ressources minérales ». Au total, 24 membres composent cet observatoire parmi lesquels les ministères des Mines, de l’Environnement, de la justice, de la chambre des mines, le Csdh, et autres sensibilité nationale et étrangère.

Tout lire

Article
5 December 2015

Le Sénégal vient de se doter d’un nouvel outil : un observatoire des droits de l’homme dans le secteur minier

Auteur: RFI

Le Sénégal vient de se doter d’un nouvel outil : un observatoire des droits de l’homme dans le secteur minier. C’est l’un des demandes des Nations unies et le pays est le premier de la sous-région à lancer ce processus. Cet observatoire suivra de près les activités minières légales, mais aussi toutes les extractions illégales.

[Ecouter le reportage audio à la cérémonie de lancement de l'observatoire]

Tout lire