Les conditions de travail et les risques pour la santé mentale des employés qui modèrent les contenus de Facebook dénoncées

Auteur: Samuel Kahn, Le Figaro, Publié le: 31 October 2019

« Un sous-traitant de Facebook cesse ses activités de modération », 31 octobre 2019

Cognizant, une entreprise américaine qui modère les contenus de Facebook ainsi que ceux d’autres réseaux sociaux, va cesser cette activité en 2020. «Nous avons décidé que certaines de nos activités digitales ne correspondaient pas à notre vision stratégique. Nous allons donc cesser de les réaliser», a déclaré un porte-parole de l’entreprise...6000 postes liés à la modération vont être supprimés, et 7000 supplémentaires dans d’autres secteurs...

Cette décision intervient quelque mois après que deux enquêtes de The Verge ont mis au jour les conditions déplorables dans lesquelles travaillent les modérateurs employés par Cognizant dans le cadre de ses activités de sous-traitance pour Facebook. Soumis à des images violentes - meurtres, automutilation... - et à des contenus haineux et complotistes, ils ne reçoivent que peu de soutien de la part de leur hiérarchie, et craignent pour leur santé mentale et physique...

Facebook emploie 15.000 personnes dans le monde entier pour repérer et supprimer les contenus qui ne correspondent pas à ses «standards de communauté». Ceux qui établissent les règles de modération du réseau social et tranchent les situations conflictuelles sont salariés chez Facebook. Mais la grande majorité des modérateurs du réseau social sont des sous-traitants qui travaillent au sein d’entreprises tierces, dont Cognizant fait partie...

«Nous allons faire en sorte que cela n’affecte pas notre capacité à modérer notre contenu», a déclaré le vice-président des opérations de Facebook...

Tout lire

Entreprises concernées: Cognizant Facebook