Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Les entreprises chinoises font des propositions pour des normes sur la reconnaissance faciale développées par l'Union internationale des télécommunications de l'ONU

Auteur: Patrick Ruiz, Developpez.com (France), Publié le: 6 December 2019

« Les entreprises chinoises veulent aider à façonner les normes mondiales de reconnaissance faciale », 3 décembre 2019

...[L]e Financial Times fait état de ce qu’il est entré en possession de documents qui montrent que des entreprises chinoises spécialisées dans la filière de la technologie sont dans le processus de rédaction de propositions destinées à façonner les normes mondiales de reconnaissance faciale.

Le fabricant chinois d'équipements de télécommunications ZTE, le fabricant de caméras de sécurité Dahua Technology et l'entreprise publique de télécommunications China Telecom font partie des entreprises qui proposent de nouvelles normes à portée internationale au sein de l'Union internationale des télécommunications (UIT) de l'ONU pour la reconnaissance faciale, la vidéosurveillance, la surveillance urbaine et automobile.

...[L]es propositions des groupes chinois...vont au-delà des spécifications techniques pour suggérer des recommandations en matière de politiques liées à la gestion de tels systèmes. C’est l’un des axes sur lesquels les défenseurs des droits de l’Homme émettent le plus de critiques. En effet, les cas d'utilisation suggérés pour la reconnaissance faciale couvrent ceux pour lesquels la Chine a tant fait parler d’elle ces derniers mois : examen de personnes dans les espaces publics par la police avec des lunettes aux capacités renforcées à l’intelligence artificielle, confirmation de la présence des employés au travail et arrestation des criminels, notamment, en comparant « des bases de données de fugitifs avec celles de populations locales. »

C’est une menace pour les libertés individuelles, d’après les groupes de défense des droits de l’Homme. Les développements en cours suggèrent que le terrain des propositions est choisi à dessein...

Tout lire

Entreprises concernées: China Telecom Dahua Technology ZTE