Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Les entreprises de la chimie et des pesticides font du lobbying auprès de l’UE contre une règlementation sur l’usage des perturbateurs endocrinien, selon une journaliste

Auteur: Nolwenn Weiler, Observatoire des multinationales, Publié le: 25 January 2016

"Stéphane Horel : « À Bruxelles, la vie des gens est moins prioritaire que la bonne santé de l'industrie chimique »", 25 janvier 2016

L’Union européenne n’a toujours pas réglementé l’usage des perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques aux effets sanitaires colossaux utilisées dans de très nombreux produits de consommation courante. Malformations, cancers, obésité... Les perturbateurs endocriniens sont pourtant à la source de bien des maux. Ce retard, qui vient d’être condamné par la justice européenne, ne doit rien au hasard. Les industries de la chimie, des pesticides ou du plastique pratiquent un lobbying intensif, et entravent toute avancée sérieuse. La journaliste Stéphane Horel a décrypté dans un ouvrage intitulé Intoxication ce lobbying et ces objectifs. Entretien...[Fait référence à BASF, Bayer, Dow Chemical, DuPont, Syngenta]

Tout lire

Entreprises concernées: BASF Bayer Dow Chemical DuPont Syngenta