Les entreprises minières canadiennes sont parmi les plus transparentes au monde, selon l'ambassadrice du Canada au Burkina Faso

Auteur: Edouard Kamboissoas Samboé, Mariam Sagnon et Adjaratou Tall, Lefaso.net, (Burkina Faso), Publié le: 17 June 2020

"Coopération : « Les compagnies minières canadiennes sont parmi les plus transparentes au monde », selon Carol McQueen, ambassadrice du Canada au Burkina", 15 juin 2020

Quel est l’avenir de ces investissements canadiens en matière minière, après l’attaque du Boungou ?

" Nous savons que le secteur minier est un secteur fondamental pour le Burkina Faso. Le secteur informel apporte 13% de votre PIB et 15% de vos recettes de taxes, bien sur le secteur minier et d’autres secteurs aient été ébranlés par ces chocs terroristes et d’insécurité. Evidemment, le secteur minier est affecté davantage parce que les sociétés minières sont dans des coins éloignés où les terroristes attaquent. Bien sûr, les sociétés minières travaillent très fort à l’interne pour renforcer la sécurité de leurs sites et le personnel...

Le Canada est le plus grand investisseur ici au Burkina. Nous estimons avoir 3,9 milliards de dollars d’investissement. Donc, chaque point représente des milliards d’investissement. Ce n’est pas quelque chose qu’on abandonne, on fait tout pour préserver ces richesses et voir comment la production peut continuer malgré ces défis..."

Concernant les compagnies minières canadiennes, qu’avez-vous envie de nous dire par rapport à la responsabilité sociale de l’entreprise et au respect de l’environnement ?

"...Les compagnies canadiennes, pas seulement minières, doivent respecter les lois canadiennes, ainsi que les lois applicables dans les pays où elles travaillent. Le Canada prend cela au sérieux, donc une compagnie canadienne doit démontrer qu’elle respecte les lois environnementales, les communautés autour de la mine. Pour moi, je sais que c’est un sujet controversé dans votre pays.

Mais moi, je considère que le Burkina est chanceux que le Canada et les compagnies minières canadiennes soient aussi présentes ; parce qu’elles sont parmi les compagnies les plus respectables et les plus transparentes au monde et qui respectent les lois. Je suis allée visiter plusieurs de ces compagnies et chacune d’elles fait des efforts énormes pour financer de petits projets de développement locaux dans des communautés environnantes.

Je crois que si vous allez voir ces communautés riveraines des mines, elles vont vous dire qu’elles sont très heureuses de ces compagnies. Le secteur minier crée quelque chose comme 10 000 emplois directs et 26 000 emplois indirects ; c’est le deuxième plus grand employeur au Burkina Faso. Donc, ça apporte une richesse très importante..."

Tout lire