Les Etats, les entreprises et la société civile s'engagent à faire face aux changements climatiques et leurs conséquences sociales et environnementales

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
25 September 2014

Sommet sur le climat : gouvernements, entreprises s'engagent à stopper la déforestation d'ici à 2030

Auteur: UN News Centre

Plus de 130 gouvernements, compagnies, groupes représentant la société civile et peuples autochtones se sont engagés...au siège des Nations Unies à New York, à protéger le poumon de la planète en réduisant de moitié la déforestation d'ici à 2020 avant d'y mettre fin d'ici à 2030. A l'occasion du Sommet de l'ONU sur le climat, ces entités ont adopté une « Déclaration de New York sur les Forêts » qui appelle également à la restauration de 350 millions d'hectares de forêts et de terres agricoles...La Déclaration...a été approuvée tant par des pays développés que par des pays en développement, par des compagnies multinationales actives dans les secteurs de l'alimentation, du papier ou de la finance, par des organisations de la société civile et...« La Déclaration de New York vise à réduire la pollution climatique d'un équivalent supérieur aux émissions annuelles des Etats-Unis », a déclaré le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. « Les forêts sont non seulement un élément crucial de la solution du problème climatique mais elles sont extrêmement bénéfiques pour tous les membres de la société », a-t-il ajouté...Plus de 20 grandes compagnies du secteur alimentaire ont promis de s'approvisionner désormais en huile de palme produite sans déforestation. Parmi elles, les trois plus gros fournisseurs d'huile de palme se sont engagés à coopérer dans ce but. Le Consumer Goods Forum, une coalition de 400 compagnies dont le revenu combiné est supérieur à 3.000 milliards de dollars, a appelé les gouvernements à conclure un accord juridiquement contraignant sur le climat lors des discussions de Paris en 2015 qui inclue les dispositions de REDD+...

Tout lire

Document
25 September 2014

Sommet sur le climat : une centaine de dirigeants mondiaux s'engagent en faveur des mesures et d'un fiancement adéquats pour sauver la planète de la menace climatique

Auteur: Nations Unies, Département de l'Information

« Les États Membres doivent faire preuve de leadership en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre », a déclaré sans ambages le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, à l’ouverture du Sommet sur le climat, en demandant à la centaine de chefs d’État et de gouvernement réunis à New York de prendre les rênes pour instaurer un monde résilient et neutre en carbone d’ici à la fin du siècle. Un appel qui a été entendu au vu des engagements solides exprimés tout au long de la journée, notamment les annonces de partenariats dans les domaines de la foresterie, de l’énergie et des transports...M. Ban a appelé les dirigeants du monde à travailler de concert pour mobiliser les financements nécessaires et faire évoluer les marchés. Il a aussi interpellé les institutions financières publiques et privées, les appelant notamment à contribuer à la capitalisation du Fonds vert pour le climat. « Il faut tenir la promesse faite à Copenhague et mobiliser 100 milliards de dollars par an », a-t-il insisté...La participation et les engagements d’un nombre record de dirigeants mondiaux se sont joints à la mobilisation de personnalités telles que l’acteur Leonardo DiCaprio, tout nouveau Messager de la paix sur la question du climat nommé par l’ONU; l’ancienne Présidente irlandaise Mary Robinson, actuellement Envoyée spéciale des Nations Unies pour les changements climatiques...

🚫Tout lire