Les géants du pétrole diversifient leurs efforts pour contrer les mesures de lutte contre le réchauffement climatique, selon un rapport

Auteur: Gabriel Nedelec, Les Echos (France) , Publié le: 25 March 2019

« Climat : un rapport dénonce le double jeu des principales compagnies pétrolières », 22 mars 2019

Les rapports alarmants du GIEC sur le changement climatique s'empilent, tout comme... les dépenses en lobbying que réalisent les principales compagnies pétrolières et gazières du monde cotées en Bourse pour retarder les réglementations sur le secteur. Selon le dernier rapport de l'ONG britannique InfluenceMap, ces dernières - BP, Shell, ExxonMobil, Chevron, Total - ont dépensé près de 200 millions de dollars par an pour contrer les politiques visant à lutter contre le changement climatique. Soit un milliard depuis les accords de Paris, en 2015.

Le britannique BP tient la dragée haute avec 53 millions de dollars dépensés par an. Suivi par les américains Shell (49), ExxonMobil (41) et Chevron (29), puis le français Total (29)...

Le rapport d'InfluenceMap affirme également que les compagnies pétrolières dépensent toujours plus sur les réseaux sociaux afin d'y dénigrer et s'opposer à toute future législation contre le réchauffement climatique...

En déboursant pas moins de 13 millions de dollars - dont un million pour les réseaux sociaux -, BP est parvenu à bloquer une nouvelle taxe carbone dans l'Etat de Washington, le premier des cinq Etats les plus ciblés par les dépenses en lobbyisme, affirme encore le rapport...

De leur côté, les compagnies pétrolières ont rejeté les conclusions de ce rapport...

Tout lire

Entreprises concernées: BP Chevron ExxonMobil Shell Total