Les multinationales ont-elles changé ? [Afrique]

Auteur: Christophe Le Bec, Jeune Afrique, Publié le: 12 June 2011

Les ONG locales et internationales, les syndicats ou les élus africains...n’hésitent plus à aller en justice [contre les entreprises pour leurs impacts néfastes sur les populations]. Dernier exemple retentissant : le 12 avril, cinq ONG...ont déposé une plainte...contre Glencore et First Quantum, pour manipulations comptables dans le but de minimiser leurs taxes en Zambie. À Libreville, c’est l’association gabonaise Brainforest qui...a porté plainte contre la Comilog (filiale d’Eramet), demandant 747 millions d’euros pour indemniser les populations du plateau Bangombe, affectées par la pollution des rivières et la violation des droits de l’homme autour de la mine de Moanda...Ces exemples défraient la chronique, mais la plupart des observateurs interrogés reconnaissent que les multinationales, plus exposées qu’avant au feu des projecteurs, ont dans l’ensemble plutôt amélioré leurs pratiques…Désormais, les entreprises savent que leurs mauvaises pratiques pèsent sur leur cours boursier…Le risque encouru est aussi judiciaire. [Fait également référence à ExxonMobil, Rio Tinto, Areva, Total, Shell, Vale, CNPC].

Tout lire

Entreprises concernées: China National Petroleum Corporation (CNPC) Compagnie Minière de l'Ogooué (COMILOG) (part of ERAMET) ERAMET ExxonMobil First Quantum Minerals Glencore Orano (formerly Areva) Rio Tinto Shell Vale