Dissimuler ce message

Bienvenue au Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme.

Nous nous faisons un devoir de travailler avec les militants de la société civile, les entreprises et les gouvernements afin d’aborder les inégalités de pouvoir, d’identifier les voies recours en cas d’abus, et d’assurer la protection des individus et de la planète.

Les entreprises et les communautés affectées nous remercient toutes deux des ressources et du soutien que nous leur apportons.

Ceci est uniquement possible grâce à votre soutien. S’il vous plaît, songez à faire un don dès aujourd’hui.

Merci,
Phil Bloomer, Directeur Exécutif

Faire un don maintenant Dissimuler ce message

Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/libye-amesys-filiale-de-bull-fournissait-au-gouvernement-kadhafi-des-équipements-de-surveillance-du-web#c61344

Libye – Une filiale de Bull fournissait à Kadhafi des équipements de surveillance du Web

Auteur: blog "Big Browser", Le Monde [France], Publié le: 30 August 2011

Le Wall Street Journal est entré dans les locaux des services du renseignement libyen, chargés de surveiller les conversations des opposants, et y a fait une intéressante découverte. Le logo d'Amesys, entreprise française filiale de Bull, trône sur les manuels d'utilisation des ordinateurs abandonnés à la hâte et sur une affiche portant le délicat message : "Aidez à garder nos affaires classifiées secrètes. N'en parlez pas à l'extérieur du QG." Dans ces locaux, le WSJ a trouvé plusieurs fichiers contenant des conversations téléphoniques et des chat entre opposants, ce qui ne laisse aucune doute sur la nature des activités menées sur place. Amesys a notamment fourni un système baptisé "Eagle" qui permet d'intercepter des courriers électroniques transitant sur les messageries [de courriel]...et de surveiller les conversations sur les messageries instantanées... [fait aussi référence à Narus (filiale de Boeing), ZTE, VASTech]

Tout lire

Entreprises concernées: AMESys (Advanced Middle East Systems, formerly Amesys (part of Bull)) Boeing Bull (part of Atos) Narus (part of Boeing) ZTE