L'Union africaine adopte des principes directeurs relatifs aux investissements fonciers à grande échelle pour assurer le développement agricole du continent

Souscrire au flux RSS de cette rubrique

Tous les éléments de cette histoire

Article
14 November 2014

La conférence conclut que des réformes audacieuses en matière des terres sont nécessaires pour l'Afrique

Auteur: Commission économique pour l'Afrique des Nations Unies

La conférence sur les politiques foncières conclut aujourd’hui que les questions foncières ne devraient plus être considérées comme un sujet  politiquement sensible, jusqu’au point que les États restent inertes et manquent des occasions de faire bon usage du  facteur indispensable de la production au profit de leurs populations. À l'issue de la réunion de quatre jours sur les  politiques foncières en Afrique, les 400 délégués africains issus du gouvernement, secteur privé, milieu universitaire de la société civile, et des dirigeants locaux, ont annoncé que de nouvelles mesures audacieuses doivent être prises par les gouvernements en collaboration avec la société civile et le secteur privé pour que l'utilisation des terres soient profitable à l'État, aux  investisseurs et groupes défavorisés tels que les populations autochtones, les femmes et les jeunes...James Opio-Omondi, personne focale de l’Initiative sur les politiques foncières à la BAD. M. Opio-Omondi insiste sur la nécessité de renforcer le plaidoyer pour des politiques foncières inclusives en Afrique et demande à la société civile, parlementaires, chefs traditionnels de retourner dans leurs pays respectifs et de pousser pour que le foncier soit au centre de nos stratégies nationales de développement...Un point majeur de la Conférence inaugurale sur les politiques foncières en Afrique a été le lancement des Lignes directrices de l'Initiative sur les investissements fonciers à grande échelle en Afrique. C’est un modèle de stratégie et processus pour aider les gouvernements africains à trouver un équilibre entre les intérêts économiques sur l'aménagement du territoire, l'État, les communautés et l’environnement.

Tout lire

Article
14 November 2014

Les décideurs politiques africains se prononcent pour les Principes directeurs des investissements fonciers

Auteur: Commission économique pour l'Afrique des Nations Unies

Les experts participant à la Conférence inaugurale sur les politiques foncières en Afrique ont déclaré que les Principes directeurs relatifs aux investissements fonciers à grande échelle doivent servir en tant que « plan pour l'amélioration de la gouvernance foncière sur le continent, et être contextualisé et opérationnalisé dans leurs pays respectifs. »...Mme Bernadette Mushashu, membre du Parlement de la Tanzanie et du Parlement panafricain, a affirmé que les Principes directeurs devraient être domestiqués par les pays et intégrés dans les lois nationales. « Voilà notre point de départ : les gouvernements devraient donner un sens à ces Principes pour leurs transactions foncières »,  a-t-elle affirmé...Naomi Kabanda, représentante du Ministère des terres, du logement et du développement urbain de l’Ouganda, et qui dirige le Secrétariat national pour la mise en œuvre de la politique foncière, a déclaré que...[pour] son pays, la formulation des Principes directeurs marquera une étape notable dans le processus de réorganiser les institutions et les politiques pour une gouvernance foncière efficace. Le Secrétaire permanent du Code Rural du Niger...a souligné les avantages d’intégrer les Principes directeurs dans les processus fonciers nationaux...[et]...estimé que les gouvernements auraient une meilleure capacité de négocier des accords fonciers lucratifs avec les investisseurs, et en même temps, les processus fonciers prenaient mieux en conconsidération les droits et les besoins des groupes pastoraux, des femmes et des communautés pauvres.

Tout lire

Article
13 November 2014

L’Afrique prend des mesures importantes concernant les investissements fonciers à grande échelle

Auteur: Commission économique pour l'Afrique des Nations Unies

Les efforts du continent à adopter des réformes foncières qui profitent au foncier en tant qu’une  ressource stratégique pour un développement inclusif et durable se sont concrétisés avec le lancement officiel des Principes directeurs des investissements fonciers à grande échelle en Afrique (LSLBI) de l'Union africaine...le lancement ce mercredi...à Addis-Abeba...marque le début d'une décennie, au cours de laquelle les pays africains doivent élaborer des politiques qui reconnaissent l'importance stratégique du foncier et encourager son utilisation efficace...Joan Kagwanja, Chef de l’Initiative sur les politiques foncières...dit: "Cet ensemble de principes équiperont les pays africains et leur permettront de gérer les terres de manière transparente et durable...."...Les découvertes continuelles de minéraux, et plus récemment, du pétrole mettent  plus de pression sur les gouvernements pour la négociation des accords qui sont bénéfiques aux niveaux économique et social pour les peuples africains et cela implique la façon dont est attribuée la terre et ses conséquences sur les populations vivant à proximité de sites miniers et champs de pétrole...les principes directeurs sur les investissements fonciers à grande échelle de l'Union africaine [visent] à faciliter le processus d’élaboration et mise en œuvre des réformes foncières nationales et améliorer la gouvernance des investissements fonciers à grande échelle. Ces principes directeurs sont articulés comme des principes fondamentaux fondés sur les droits des communautés, une gouvernance foncière responsable, une acceptation sociale des communautés touchées, égalité hommes-femmes et accès des femmes titre de propriété foncier, étude des coûts-avantages et responsabilité mutuelle.

Tout lire

Article
12 November 2014

La mise en œuvre de réformes foncières stables et adéquates déclencherait la transformation de l'Afrique

Auteur: Commission économique pour l'Afrique des Nations Unies

...le 12 novembre 2014...[s'est ouvert]...au siège de l'Union africaine...la conférence inaugurale sur les réformes foncières en Afrique; une ouverture marquée par un fort appel pour une gouvernance foncière solide plus accrue sur le continent et œuvrer davantage pour un cadre  d’orientation et réglementaire qui promeuve à grande échelle, la production et la productivité agricoles. La conférence actuelle qui est organisée autour du thème: « Orientations de la politique foncière en Afrique au cours de la prochaine décennie: Assurer le développement agricole et la croissance inclusive », est en ligne avec le thème de l'Union africaine, 2014 étant  l’année de l'agriculture et de la sécurité alimentaire. [Pour] le Commissaire de l'Union africaine en ccharge de l'économie rurale et l'agriculture...l'agriculture reste un moteur clé de la transformation économique de l'Afrique, avec pour responsabilité première de pourvoir des opportunités d'emploi...Selon [le]...Ministre éthiopien de l'Agriculture...il est inacceptable que l’Afrique se trouve dans une situation de faible productivité et sécurité alimentaire compte tenu d’importantes ressources en terre...[[Pour le] Directeur de la Division de l'intégration régionale et du commerce à la Commission économique pour l'Afrique (CEA)...les droits de propriété doivent être clarifiés, les droits fonciers des peuples africains, les droits des femmes et des communautés pastorales doivent être garantis et l'Afrique doit renforcer sa planification de l’aménagement territoriale et la gestion de ces terres de manière durable...[Le] Chef de délégation de l'Union européenne...[a souligné] la nécessité de se pencher sur les nouveaux défis, tels que la recrudescence des conflits à travers l'Afrique qui résulte au déplacement de plusieurs milliers de personnes de leurs terres et moyens de subsistance.

Tout lire

Article
12 November 2014

Principes directeurs relatifs aux investissements fonciers à grande échelle en Afrique

Auteur: Union africaine

Le Cadre et lignes directrices sur les politiques foncières en Afrique (CLD) vise la facilitation du développement et de la mis en œuvre des politiques foncières nationales. Le CLD a été approuvée par les ministres africains responsables pour les l'agriculture et le foncier, en mars 2009, et par la suite par les Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine, qui ont adopte en juillet 2009 la Déclaration sur les problèmes et enjeux fonciers en Afrique. La Déclaration offre aux Etats africains un cadre approprié aux problèmes communs tels que les investissements fonciers à grande échelle (IFGE). Les Etats membres de l'Union africaine doivent s'assurer que les investissements fonciers dans le secteur agricole permettent un développement durable et inclusif. Ces Principes directeurs sont développés dans le cadre de la Déclaration sur le foncier, afin d'améliorer la gouvernance des investissements fonciers à grande échelle. Les Principes directeurs sont organisés en tant que cadre complet de principes se complétant mutuellement, et articulés autour d'un ensemble de principe fondamentaux Principe fondamental 1: Les IFGE respectent les droits humains des communautés, contribuent à la gouvernance responsable des terres et des ressources liées à la terre; en outre, ils respectent les droits fonciers coutumiers et se font en conformité avec les principes de l'Etat de droit...Principe 1: Les IFGE respectent les droits coutumiers existants des populations et des communautés locales à la terre et aux ressources connexes...Principe fondamental 2: Les décisions relatives aux IFGE sont guidées par les stratégies nationales pour le développment durable de l'agriculture qui reconnaissent l'importance stratégique des terres agricoles africaines et le rôle des petits explpitants agricoles dans la réalisation de la sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté et la croissance économique.

Tout lire