Niger: La société civile manifeste contre les restrictions des libertés, la mauvaise gouvernance et l'opacité dans les relations avec les multinationales

Auteur: RFI, Publié le: 7 June 2015

"Niger: mobilisation citoyenne et revendications tous azimuts à Niamey", 6 juin 2015

Des milliers de Nigériens ont manifesté ce samedi matin à l'appel...de la société civile à Niamey. Restrictions des libertés, mauvaise gouvernance, pauvreté... Des revendications tous azimuts.

Ils étaient des milliers de citoyens à avoir répondu au rendez-vous...« Nous avons joint notre petite action à celle de la société civile tout entière pour montrer à la face du monde notre ras-le-bol, notre déception en raison de la non-satisfaction d’un certain nombre de nos préoccupations, à nous, enseignants », explique Harouna Maïga...Au cours de ce meeting géant, plusieurs questions d’actualité ont été soulevées par les principaux intervenants. « Nous sommes là pour dire non aux dérives autoritaires, aux atteintes aux droits et libertés reconnues par la Constitution », explique Moussa Tchangari de l’association Alternative Espaces Citoyens...Les accords entre le Niger et Areva ont également été évoqués. Ramatou Soli est coordinatrice du Groupe de réflexion sur les industries extractives. « Vous savez qu’il y a eu une grande mobilisation autour de la signature de conventions entre le Niger et Areva fin 2013. Mais jusqu’ici nous ne connaissons pas la teneur de cette convention », explique-t-elle. Les orateurs qui se sont succédé à la tribune ont également dénoncé la concession des magasins sous douanes aux groupes Bolloré, les coupures de courant, la gestion de l’épidémie de méningite ou encore l’augmentation du nombre de députés de 113 à 171.

 

Tout lire

Entreprises concernées: Bolloré Orano (formerly Areva)