Vous êtes redirigé vers l’histoire dans laquelle le contenu a été trouvé pour que vous puissiez le lire dans son contexte. Veuillez cliquer sur le lien suivant si vous n’êtes pas automatiquement redirigé dans quelques secondes.
fr/quatre-veuves-ogonis-poursuivent-shell-en-justice-aux-pays-bas-pour-complicité-suposée-dans-les-exécutions-arbitraires-de-leurs-maris#c159478

Nigeria : Shell complice dans les exécutions arbitraires?

Auteur: Amnesty International, Publié le: 29 June 2017

Le géant pétrolier Shell est accusé de complicité dans l’arrestation, la détention et l’exécution illégales de neuf hommes, les « neufs Ogonis », pendus par le régime militaire nigérian dans les années 1990... Esther Kiobel [veuve de Barinem Kiobel] accuse Shell de complicité dans l’arrestation et la détention illégales de son mari et de violation de l’intégrité physique, du droit à un procès équitable et du droit à la vie de cet homme, ainsi que de son propre droit à une vie de famille. Amnesty International a aidé l’équipe juridique d’Esther à porter l’affaire devant la justice néerlandaise et a publié un nouveau document de synthèse (en anglais) intitulé In The Dock, qui décrit en détail le rôle de Shell dans les exécutions.

...Amnesty International a fait part des allégations susmentionnées à Shell. Le siège mondial n’a pas répondu sur le fond et Shell Nigeria a déclaré : « Les allégations contre [Shell] qui sont citées dans votre lettre sont fausses et sans fondement. [L’entreprise Shell Nigeria] ne s’est pas entendue avec les autorités militaires pour réprimer des troubles communautaires et n’a aucunement encouragé ni prôné un quelconque acte de violence au Nigeria [...]. Nous avons toujours nié ces allégations avec la plus grande fermeté. »

Tout lire